Comment manager les personnalités difficiles ? - Personnes retardataires anxieuses négatives - Innovation Story

Comment manager les personnalités difficiles ?

« Et merde , il est dans mon équipe !  »

On ne choisit pas sa famille, et on ne choisit pas toujours les personnes avec qui l’on travaille. Parfois au sein d’une équipe un conflit peu être causé par la présence d’une personne à la personnalité difficile.

Il est vrai que manager une diva hautaine, un anxieux stressant, un râleur pénible ou encore un retardataire chronique n’est pas de tout repos. Cependant, il est important de connaitre les forces et faiblesses de ces individus. L’enjeu est d’arriver à prendre suffisamment de recul, pour analyser la situation, adapter son mode de management pour utiliser les compétences souvent élevées de la diva, la rigueur de l’anxieux, l’efficacité du râleur ou le pouvoir créatif du retardataire chronique.

Il faut adapter l’environnement de travail, pour ne pas se laisser envahir par les sentiments de colère, irritation, malaise, etc. que cette personne génère et enfin, pour trouver les mots pour parler à la personne, de son attitude. Vaste défi dans un contexte de travail souvent tendu…

Mais, manager une personnalité difficile n’est pas de la mission impossible ! Pour chaque typologie de comportement, il existe des pistes à explorer. Alors, comment manager les personnalités difficiles ?

Le râleur

Souvent blasé ou démotivé il a tendance à dire que ça ne marchera pas. Il faut savoir explorer son efficacité.

Le colérique

Souvent sur la défensive il démarre au quart de tour et à peur d’être remis en cause. Il faut savoir l’écouter.

Le narcissique

Il a un besoin énorme d’être reconnu et veux souvent être mis en avant. Il faut savoir intégrer sa force de travail dans l’équipe.

L’anxieux

Il se remet en question, n’a pas confiance en lui et peut perdre ses moyens. Il faut savoir exploiter sa rigueur.

La diva

Souvent susceptible, individualiste, imbue d’elle-même et manipulatrice elle a du mal à respecter les consignes et la hiérarchie. Il faut savoir exploiter ses compétences souvent élevées.

Le retardataire chronique

Il se fiche des deadlines, écoute rarement les autres et donne des excuses. Il fait baisser la productivité du groupe. Il faut savoir exploiter son pouvoir créatif.

On ne choisit pas les personnes avec qui l’on travaille, mais il est possible d’apprendre à travailler avec ces différents types de personne. Voilà nos quelques tips sur comment manager les personnalités difficiles. Vous pouvez aussi retrouver d’autres articles de management sur l’Innovation Story.

À propos Lorène Goupy

Etudiante à la Web School Factory (Promotion 2020)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*